• FORMATION 4ème épisode /7

    Je booste mon profil Linkedin
    Pour devenir plus convaincant !

    Je donne du corps à mon profil : je partage mon cœur

  • Je donne du corps à mon profil :

    je partage mon cœur

    Nous parlons ici de la zone qui donne la mesure, au centre de notre activité LinkedIn. Elle se met à jour sans cesse et participe à l’image que l’on souhaite afficher : être en mouvement, être efficace, en prise avec son métier.

     

    Ma sélection
     

    La zone « ma sélection » est dynamique. Elle constitue un vrai repère visuel pour ceux qui arrivent sur un profil.

     

    C’est l’endroit idéal pour se mettre en valeur, au moins autant que la couverture du profil. Attention aux images affichées là. Comme elles sont très visibles, elles doivent être de qualité.
     

    Cette zone offre plusieurs possibilités : épingler un post en cliquant en haut sur les 3 petits points ; insérer des liens externes (vidéos, pages web, blog, etc.), à condition qu’ils fassent apparaitre un visuel et pas seulement du texte. Je peux aussi ajouter des médias (images, fichiers pdf, doc ou power point. Enfin, je peux aller chercher un article posté sur LinkedIn à partir de mon profil et choisir de le mettre en avant à cet endroit-là.
     

    Il s’agit ici de suivre notre actualité et de nous rendre encore plus visibles et crédibles, en variant les angles et les formats : donner une information, relayer un conseil, faire la promotion d’un évènement, en mixant les vidéos, les liens, etc.
     

    Mon activité
     

    L’activité arrive juste en dessous de la zone « sélection ». C’est l’algorithme de LinkedIn qui affiche automatiquement les 4 dernières actions.
     

    La zone Activité regroupe tout : mes commentaires, mes interactions, mes publications. C’est l’équivalent de ce que mes relations voient de moi sur leur flux d’actualité.
     

    Dans cette partie, je retrouve les articles, si j’ai créé du contenu publié directement sur LinkedIn, et les posts. Ils apparaissent par ordre chronologique, les derniers étant en haut. Il est ainsi facile de vérifier l’usage que chacun fait de LinkedIn, en regardant le rythme et la date de sa dernière publication !
     

    Les documents, partagés dans notre fil, sont stockés et fournissent des informations qui pourraient intéresser nos relations.
     

    Sous le terme « Activité », je trouve un autre indicateur important, c’est le nombre d’abonnés. Attention, ce n’est pas le nombre de personnes avec lesquelles je suis en relation, mais c’est le nombre de personnes qui me suivent. Il est en effet possible sur LinkedIn de suivre quelqu’un sans forcément être abonné à son compte.

    Un cœur qui bat régulièrement, c’est mieux !
     

    Le cœur de notre profil bat au rythme de notre actualité et de nos publications. Ma recommandation est de privilégier la régularité dans les interactions.
     

    Un exemple : j’ai 10 réponses à faire à des commentaires. Le réflexe est plutôt les faire de manière groupée, en prenant 10 minutes pour répondre à toutes. En fait, il est beaucoup plus efficace d’intervenir toutes les 30/45 minutes ou 1 heure. Le mieux est de l’envisager comme des discussions avec des gens. Ce n’est pas du temps perdu. L’intérêt est d’apparaitre dans les flux des abonnés plusieurs fois dans la journée.
     

    Mon 2e conseil est de trouver une expression d’accroche pour mes commentaires et mes posts. On a vu que les 4 dernières activités s’affichent dans le profil, avec le visuel et la première phrase de la publication. Autant que celle-ci soit positive et impactante, pour donner envie de lire.

  • Découvrez notre offre de formations

    Réseaux professionnels et réseaux sociaux

    Un catalogue complet pour booster vos projets en mode "Networking"

Tous Les Articles
×